Centre Culturel Irlandais
Portail des collections

La Poupée

Bolesław Prus

La Poupée

Bolesław Prus

Del Duca Paris - Collection UNESCO des œuvres representatifs - Le roman mondial "Alcyon"1888 (dans Le Courrier Quotidien) et 1890 dans l'Edition Gebethner et Wolff
Traduction : Simone Deligne, Wenceslas Godlewski et Michel Marcq

L'intrigue du roman La Poupée tourne autour de l'amour malheureux d'un entrepreneur pour une femme de la haute société. Bien que l'histoire d'Izabela Łęcka et Stanisław Wokulski soit passionnante et captivante, le livre offre en parallèle un panorama de la Varsovie, de l’Europe de cette époque (un des épisodes-clefs se déroule à Paris). Il reflète les couches sociales et les relations interhumaines, se penche sur les blocages collectifs et psychologiques entravant le « progrès », interroge le pouvoir ambigu des illusions dans les vies humaines.
A travers les habitants de Varsovie de la deuxième moitié du XIXe siècle, « La Poupée » dessine la condition humaine au moment de la révolution industrielle en Europe et le changement des places dû aux soubresauts historiques et la modernisation de la société. En même temps, le roman dépeint un monde dans lequel chacun, à l’exception du héros principal, semble jouer un rôle prédéterminé et s’y tenir. « La Poupée » étonne par son panache et son abondance de personnages. Ici, la vie grouille à chaque page.

Bolesław Prus, de son vrai nom Aleksander Głowacki, né le 20 aout 1847 à Hrubieszów et mort le 19 mai 1902 à Varsovie, est un écrivain et journaliste polonais, humoriste, peintre des mœurs de son époque et un grand innovateur du genre romanesque. Il est l’auteur de nombreuses nouvelles et des romans « Les Émancipées », « Le Pharaon », « La Poupée ».

Volontairement coupé de la nature et des hommes, noyé dans le tourbillon rapide mais étroit des intérêts de la boutique, il ressentait de plus en plus le besoin d'entrer en conversation avec quelqu’un. Et parce qu'il ne faisait pas confiance à certains alors que d'autres ne voulaient pas l'écouter et que Wokoulski n'était pas là, eh bien, il se parlait à lui-même et, dans le plus grand secret, écrivait un journal.

Nous avons choisi ce livre parce que…

Quand je me demande pourquoi ce roman extraordinaire « Lalka » (« la Poupée » 1890) de Bolesław Prus est si peu connu, si peu lu en Occident, la première réponse qui apparaît inévitablement concerne les langues dites de diffusion restreinte. Peu importe que le polonais soit la plus ancienne langue littéraire slave, avec une riche littérature de la Renaissance datant de la période où la Pologne était le plus grand pays d'Europe - une langue qui possède également le plus grand poète romantique dans toutes les langues (il figure de manière significative dans « la Poupée »).

Fredric Jameson A Businessman in Love (MORETTI, Franco (ed.)The Novel, vol. 2: Forms and Themes, Princeton University Press, 2006)

Où trouver ce livre


Écouter

Feuilleter quelques pages