Centre Culturel Irlandais
Portail des collections

Désormais notre exil

Colm Toibin

Désormais notre exil

Colm Toibin

Flammarion, 1993
Traduction : Anna Gibson

1950, Katherine quitte l’Irlande, laissant derrière elle son mari et son fils. Que fuit-elle ? Et pourquoi choisit-elle l’Espagne pour terre d’exil ? A Barcelone, au gré de ses promenades à travers le Barrio Gotico, elle rencontre Miguel, peintre catalan. Leur liaison deviendra vie commune et entre Barcelone et les montagnes catalanes, Katherine trouvera la place d'exaucer ses rêves de peinture. Quant à Michael, Irlandais lui aussi exilé en Espagne, il est originaire de la même région que Katherine mais manifestement pas du même niveau social : seraient-ils devenus amis s’ils s’étaient connus sur leur terre natale ? Pour Miguel, antifranquiste engagé, les souvenirs de la guerre civile espagnole sont encore vifs tandis que les bribes de souvenirs d’enfance de Katherine évoquent eux aussi les remous politiques de son propre pays.

Colm Toibin vécut à Barcelone dans les années 70 et en a tira son premier roman The South paru en 1990 et traduit en français en 1993 sous le titre Désormais notre exil (traduit par Anna Gibson, éditions Flammarion). De ses années à Barcelone il tira également un autre livre, Homage to Barcelona, un portrait amoureux de la ville.

Avec Désormais notre exil, Colm Toibin entamait une belle et longue carrière qui fait aujourd’hui de lui l’un des noms incontournables de la littérature irlandaise contemporaine, traduit dans plus de trente langues et régulièrement récompensé en Irlande et à l’étranger.

Né en 1955 dans le Comté de Wexford où il situe une partie de Désormais notre exil, il étudie à Dublin puis, après plusieurs années à Barcelone, débute une carrière de journaliste. Il voyage également en Afrique et en Amérique Latine tout en poursuivant sa carrière de journaliste et d’écrivain. 

Parmi ses titres particulièrement remarqués en France, The Master (Le Maitre, traduit par Anna Gibson, éditions Robert Laffont), biographie romancée d’Henry James, fut récompensé en France par le prix du Meilleur livre étranger en 2005. En 2012 son roman The Testament of Mary (Le Testament de Marie, traduit par Anna Gibson, éditions Robert Laffont) est adapté pour la scène à Broadway et sera également joué en français par Isabelle Blanc au théâtre de l’Odéon. En 2015, le film Brooklyn adapté de son roman est sacré meilleur film aux Oscars et vaut à Saoirse Ronan le titre de meilleure actrice.

J'ai choisi ce livre parce que...

Dès ce premier roman, Colm Toibin révélait toute la sensibilité de son écriture. Par la rencontre de ces personnages, entre Barcelone, les montagnes catalanes et le Comté de Wexford, les destins de la Catalogne et de l’Irlande semblent se faire écho.

Hier soir les martinets sont revenus en ville. Je me souviens d’un soir où nous étions restés assis à les regarder, à la tombée de la nuit, leur frénésie au-dessus de la calle Carmen. Nous avions bu. Je m’en souviens. La frénésie des martinets.

Où trouver ce livre

Médiathèque du Centre Culturel Irlandais :


EUNIC Paris
(D)écrire l'Europe : à la croisée des regards