accueil > Notice

Notice descriptive de l'état sommaire du fonds

Titre : Fonds du collège des Irlandais de Paris

Dates extrêmes : 1316-1999

Niveau de description : fonds

Importance matérielle : environ 16 ml

Producteur : Le Collège des Irlandais était une institution universitaire et ecclésiastique chargée d’accueillir les séminaristes irlandais aspirant à la prêtrise qui ne pouvaient pas effectuer leur cursus en Irlande, à cause de l’expansion du protestantisme et des persécutions dont les catholiques faisaient l’objet. Il a accueilli également des étudiants laïques. Fondé en 1578 par le révérend John Lee, il a été à la fois lieu de résidence et aussi lieu d’étude puisque des cours y étaient dispensés. Les étudiants irlandais ont occupé plusieurs locaux dans la capitale, dont le Collège de Montaigu et un immeuble rue de Sèvres, avant de se fixer dans l’ancien Collège des Lombards, rue des Carmes, vers 1632. Cette occupation sera confirmée par les lettres patentes de Louis XIV en 1677. En 1769, Lawrence Kelly, préfet de la communauté des clercs et écoliers irlandais, achète à Antoine François Boula de Montgodefroy, conseiller au Parlement, une grande maison rue du Cheval Vert (aujourd’hui rue des Irlandais) avec deux petits immeubles contigus rue des Postes (actuelle rue Lhomond). Des travaux sont effectués et, en 1775, les étudiants peuvent intégrer les nouveaux bâtiments du collège. Menacé plusieurs fois de fermeture définitive, notamment à la Révolution, le Collège des Irlandais de Paris a su perdurer, malgré les changements politiques du XIXe siècle et les vicissitudes de l’histoire et ainsi être le dernier Collège Irlandais en activité en France. Après avoir accueilli les séminaristes polonais de 1947 jusqu’à la fin des années 1990, le collège a fermé ses portes et fait peau neuve en devenant le Centre Culturel Irlandais, inauguré en 2002.

Tri et élimination : aucun

Historique de la conservation : en savoir plus…

Présentation du contenu : en savoir plus…

Langues : français, anglais, latin, grec, gaélique, espagnol, italien, allemand, hollandais, russe, polonais, chinois, turc.

Sources complémentaires : en savoir plus…

Bibliographie : en savoir plus…

Conditions d'accès : en savoir plus…

Analyse réalisée le 16 novembre 2007, selon la norme ISAD(G) par la société Grahal i-doc.
© Centre culturel Irlandais / Conditions d'accès / Crédits

Accueil

Notice

Recherche

Numérisation

English version

Conditions d'accès